Bastide Rouge, Cannes

Architecte

Christophe Gulizzi

Localisation

Cannes, France

Livraison

2020

Mutualisé entre l'Université, une Cité des Entreprises et le CROUS, le projet d'un montant de 30,5 M€ HT accueillera plus de 1 100 étudiants dans les domaines des techniques de commercialisation, du marketing du luxe, du tourisme, du nautisme, du management, du journalisme ainsi que les Écoles ESRA, ISTS et SUP'INFOGRAPH.

La mission

Marshall Day Acoustics est responsable de l'ensemble des aspects acoustiques du projet parmi lesquels l'isolation acoustique, les bruits des équipements techniques, l'acoustique des salles et les nuisances sonores dans l'environnement.

La réponse architecturale

Le rez-de-chaussée du bâtiment est conçu comme une vaste halle de 7 m de hauteur, qui accueille dans des volumes autonomes les fonctions communes de l’Université et de la Cité des Entreprises. Le hall en continuité du parvis est le point de contact entre les deux grandes entités programmatiques. On y retrouve un plateau de tournage avec sa régie, deux grands plateaux équipés pour danse, chorégraphie, théâtre et tournage vidéo, un auditorium, un amphithéâtre, le Learning Center, un fablab, un Ciné Club ainsi que le Learning Café.

Le niveau mezzanine accueille d'une part les espaces spécialisés d’enregistrement et de mixage tels que des studios d'enregistrement avec régies, une salle de mixage multicanal, un studio radio, des bureaux de montage. Il accueille d'autre part des espaces de coworking et de réunions, des salles image et son pour la Cité des Entreprises, ainsi que des salles communes d’examen, une salle de sport et une salle de montage pour la partie Université.

Aux niveaux supérieurs se trouvent la partie enseignement de l’Université, avec bureaux, salles de cours et amphithéâtre, et la partie bureaux de la Cité des Entreprises.

Challenges

Les aspects techniques acoustiques ont été intégrés dans l'écriture architecturale dés le stade de l'esquisse. À titre d'exemple, les locaux ne comportent qu'un nombre très limité de murs parallèles créant ainsi des volumes originaux sans nuire à la fonctionnalité des espaces. De plus, le projet ne comporte presque aucune "boîte dans la boîte", ce qui a été rendu possible grâce à des choix architecturaux fins allant aux limites des possibilités offertes par les systèmes constructifs standards.

Des solutions innovantes ont été retenues afin de concilier les exigences programmatiques et le souhait de l'architecte d'une présence marquée du béton brut, tout particulièrement dans le grand hall où un plafond en béton perforé a été conçu.

S'agissant des contraintes d'isolation, les locaux spécialisés, en particulier entre espaces dédiés au mixage ou à l'enregistrement, ont été conçus pour répondre à une utilisation professionnelle, dans le respect des contraintes économiques du projet et de pérennité des ouvrages.

Une des contraintes programmatiques la plus forte a été le niveau sonore engendré par les équipements techniques dans les studios d'enregistrement, plateaux et autre locaux spécialisés.