Victoria Warren

Victoria Warren

Consultante de l'agence de Wellington, Victoria est spécialisée dans l'acoustique sous-marine. Elle a rejoint Marshall Day Acoustics en 2021 après avoir obtenu un doctorat en Sciences Marines à l'Université d'Auckland. Sa thèse de doctorat s'intitulait "Distributions temporelles et spatiales des baleines à fanons dans le centre de la Nouvelle-Zélande, basées sur la surveillance acoustique passive". Les résultats sa thèse ont révélé des informations jusqu'alors méconnues sur les mouvements saisonniers des espèces de baleines que l'on trouve autour du détroit de Cook en Nouvelle-Zélande.

Victoria a précédemment été bioacousticienne au sein de l'Université de St Andrews en Écosse et à l'Institut Alfred Wegener en Allemagne où elle a mené des travaux de recherche polaire et marine. Formée en biologie marine, elle a d'abord concentré ses efforts sur les sons produits par les mammifères marins avant d'étendre son intérêt à tous les aspects de la physique acoustique, et plus particulièrement à la propagation du son dans divers milieux.

Diplômes et affiliations

  • PhD – Doctorat en Sciences Marines, Université d'Auckland
  • M.Res – Master en Sciences des mammifères marins, Université de St Andrews, Écosse
  • B.Sc – Licence en Zoologie des vertébrés marins (mention très bien), Université de Bangor, Pays de Galles

Publications

Marine soundscape variation reveals insights into baleen whales and their environment: a case study in central New Zealand (2021) Deep-diving beaked whales dive together but forage apart (2021) Passive acoustic monitoring reveals spatio-temporal distributions of Antarctic and pygmy blue whales around central New Zealand (2021) Migratory insights from singing humpback whales recorded around central New Zealand (2020) Short-term responses of sperm whales Physeter macrocephalus to the attachment of suction cup tags (2020) Spatio-temporal variation in click production rates of beaked whales: Implications for passive acoustic density estimation (2017)